Les Dates Importantes

1996

Juillet : Création de l’ONG Prévention Information Lutte contre le Sida (PILS).

1997

  • Décembre : Lancement de Sida Info Maurice, ligne d’écoute et de soutien.
  • Décembre : Première marche de PILS, dans le cadre de la journée mondiale de la lutte contre le sida.

1999

Décembre : Première quête à l’échelle nationale.

2000

Mars : Première campagne de sensibilisation contre la discrimination envers les personnes séropositives.

2001

  • Novembre : 5 ans de PILS. Nicolas Ritter, parle publiquement de sa séropositivité lors de cet événement.
  • Mars : Suite au plaidoyer de PILS, l’état mauricien introduit le traitement antirétroviral pour les personnes vivant avec le VIH. Ce traitement est gratuit.

2005

Novembre : PILS aide au lancement du Collectif Urgence Toxida (CUT) pour un plaidoyer en faveur de stratégie de réduction des risques auprès des usagers de drogues par voie intraveineuse.

2006

  • Mai : Tenue du premier International AIDS Candlelight Memorial
  • Novembre : 10 ans de PILS.
  • Décembre : Vote du HIV&AIDS Act au parlement.
  • Décembre : Le traitement de substitution par la Méthadone devient accessible pour les utilisateurs de drogues par voie intraveineuse.
  • Décembre : Les détenus vivant avec le VIH ne sont plus ségrégés.

2007

Création du National Aids Secretariat, sous l’égide du Prime Minister’s Office (PMO), afin d’assurer la bonne coordination de la réponse contre le VIH à l’Ile Maurice.

  • Novembre : Le ministère de la Santé soutient officiellement le programme d’échange de seringues, initié par PILS et d’autres partenaires de la société civile.
  • Décembre : Le Civil Status Bill est amendé afin d’autoriser le mariage entre une personne séropositive de nationalité étrangère et un citoyen mauricien.

2008

  • Mai : Lancement du livret "Guide du corps masculin et féminin" à l’attention des jeunes sur l'éducation reproductive et sexuelle.
  • Juillet : Première rencontre avec l'équipe soignante du centre NDCCI de Bouloux.
  • Août : AIDS JAGO, défilé de mode par des mannequins indiens afin de sensibiliser la population mauricienne.
  • Septembre : Campagne nationale contre la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH.
  • Novembre : PILS rejoint la toile en lançant son site web www.pils.mu
  • Novembre : PILS réinvente son logo qui depuis, a su créer une impression immédiate et positive parmi la population mauricienne. L’image d’une ONG active et évoluant avec son temps est consolidée de par l’impact du logo.

2009

  • Mars : PILS rejoint le réseau social, Facebook, afin d'assurer un flux d'information continuelle aux internautes.
  • Juillet : Lancement du projet "Community Outreach". Une caravane itinérante offrant un service de proximité à des travailleuses du sexe et des usagers de drogues.
  • Novembre : Campagne nationale pour la promotion du numéro vert, Sida Info Maurice : 8999
  • Octobre : 1ère conférence sur les opiacés et la réduction des risques. « Let's Face It » a été organisée par CUT avec les ONG impliquées dans la réduction des risques.
  • Novembre : Inauguration de "La Terrasse" à destination des populations vulnérables et bénéficiaires de PILS.
  • Décembre : Lancement du portail www.pils.mu avec plus d'informations sur : VIH, IST, Drogues, Dépistage, Traitement, Sexualité etc.
  • Décembre : Afin de répondre au nombre croissant de bénéficiaires au sein de l’Unité de Soutien (maintenant appelé Community Services Unit), PILS décide de dédier un local respectif pour ses deux unités. L'Unité de Prévention, Information et Communication se trouve désormais au 76, Rue Dr O.Beaugeard, à Port-Louis. Les nouveaux locaux permettent d’accueillir plus de personnes pour les séances de formations, plus de stagiaires et de multiplier les rencontres avec les partenaires afin de développer les actions de prévention.

2010

  • Mars : Mise en place d'un dossier de plaidoyer pour demander la révision de la loi d'immigration.
  • Juillet : Première campagne médiatique nationale d'une durée de 6 mois sur le marketing social du préservatif.
  • Septembre : Projet pilote d'éducation sexuelle et sanitaire avec les enfants du réseau ANFEN.
  • Décembre : Première édition nationale de l’événement "Love in the City" (qui sera plus tard répliqué plusieurs fois). Cet événement a permis de toucher directement 3000 personnes et a vu l’implication de plus de 100 volontaires. Plus de 25,000 préservatifs ont été distribués et plus de 600 tests de dépistage rapide ont été effectués.

2011

  • Février : En partenariat avec les Editions Glénat (France) et Rogers, PILS met en vente la version mauricienne du livre "Le Guide du zizi sexuel", bestseller de la série Titeuf. La vente permet de financer des programmes de prévention pour les enfants vulnérables.

C’est aussi cette année que PILS ouvre son infirmerie, destinée à renforcer son approche médicale et à offrir des soins primaires, sessions d’éducation thérapeutique (éducation du patient à la prise de traitement), et tests de dépistage volontaire.

2012

  • Janvier : PILS devient récipiendaire principal du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme pour la période 2012-2014.
  • Octobre : Lancement de Tibaz - Espace Santé Jeunes. PILS a accompagné et contribué au lancement de ce centre de santé dédié aux jeunes de 13-25 ans. PILS a été le principal partenaire dans la mise en place du projet, au niveau du suivi, de la levée de fonds, de la gestion de projet, de son administration, jusqu'à sa prise de direction par l'ONG L.E.A.D (Leadership and Empowerment for Action and Development).

2013

  • Avril : PILS devient membre officiel de la Coalition Internationale PLUS, union d'associations francophones de lutte contre le Sida. Le logo de PILS est légèrement modifié : On y fait désormais la mention de l’adhésion de PILS à la Coalition.
  • Juin : PILS participe à la campagne Support Don’t Punish chapeautée à Maurice par son partenaire CUT. Il s’agit d’une campagne internationale de plaidoyer dont le message « Soutenez, ne punissez pas » fait écho au désir de PILS de promouvoir une approche centrée sur la santé plutôt que la répression dans les politiques des drogues en place à Maurice et dans le monde.

2014

Tout au long de l’année : PILS travaille à son Plan Stratégique pour les cinq ans à venir. Les services sont repensés et la structure interne de PILS est revue et est axée autour d’un organigramme retravaillé. PILS met beaucoup d’accent, dans la reformulation de ses services et de sa structure interne, sur l’approche communautaire, le renforcement de capacités, le renforcement de ses stratégies de plaidoyer, une mutualisation de ses ressources en vue de soutenir les organisations partenaires, ainsi qu’une meilleure présence sur le terrain.

  • Avril : Visite de Michel Sidibé, directeur de l’ONUSIDA et sous-secrétaire adjoint des Nations Unies.
  • A partir de juin : PILS participe aussi, aux côtés de représentants de l’Etat, d’autres acteurs de la société civile et des populations concernées, à l’élaboration de la Note Conceptuelle pour une nouvelle demande de financement du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme pour le pays. Cette demande pour le pays est validée à la fin de l’année.

TOP